La Banque Postale a confirmé son statut d’entreprise à mission

Martin Baelden
|

La Banque Postale a annoncé à l’occasion de l’Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le 23 février 2022 qu’elle devenait une entreprise « à mission ». Il s’agit d’un dispositif prévu dans la loi Pacte de 2019 et qui l’engage sur le plan social et environnemental.

Des engagements sociaux, environnementaux et en matière de gouvernance.

Devenue entreprise à mission, La Banque Postale a fait le choix d’inscrire dans ses statuts des « objectifs sociaux et environnementaux précis et structurants ». Par ailleurs, elle crée également un nouvel organe de gouvernance, le « comité de mission ». Il sera présidé par l’économiste Natacha Valla, doyenne de l’École du management et de l’innovation de Sciences Po Paris.

La qualité de société à mission a été introduite par la Loi PACTE en mai 2019. Il s’agit pour une entreprise d’exprimer la contribution qu’elle souhaite apporter à la société, au-delà de sa contribution économique. Ce statut lui permet d’inscrire dans ses statuts sa raison d’être, associée à plusieurs objectifs sociaux et environnementaux qu’elle se donne pour mission de poursuivre dans le cadre de son activité. Cet acte engage formellement les dirigeants et les actionnaires à déployer les moyens nécessaires (financiers, humains et logistiques) pour poursuivre cette mission. Son exécution est suivie par un comité de mission, chargé de s’assurer de son adéquation avec les actions mises en place par l’entreprise. La réalisation des objectifs fait, par ailleurs, l’objet d’une vérification par un organisme tiers indépendant (OTI).

En se dotant de cette qualité, l’entreprise souhaite œuvrer pour une transition juste en intégrant au cœur de sa gouvernance plusieurs objectifs en matière d’impact environnemental et social.